THUNDER
Bang (2008)


 
Nouvel album pour les hard rockers anglais qui demeurent incontestablement dans le temps une valeur sûre de cette tendance musicale. À l'image d'un AC/DC (par exemple), Thunder reste fidèle à ses racines et ce nouvel album n'en surprendra sûrement aucun. Heureusement d'ailleurs... serais-je tenté d'ajouter ! Toujours doté d'une production toujours quasi parfaite permettant de mettre en relief tous les contours importants du groupe comme le chant de Danny Bowes ou le son des guitares de Luke Morley et Ben Matthews, Thunder a donc cet énorme avantage de pouvoir oeuvrer efficacement en jouant une musique simple mais très reconnaissable et appréciable par un large public. J'imagine qu'il y en a beaucoup qui souhaiteraient sonner comme eux, c'est évident ! Le premier titre ("On the Radio") correspond complètement à la marque de fabrique Thunder, un peu comme l'était "Robert Johnson's Tombstone" (sur l'album précédent sorti fin 2006). Le concept reste très classique : riff d'intro bien pêchu sur tempo batterie et chant, puis entrée brute et sans concession de la basse-batterie, avec une mélodie et un refrain accrocheur, c'est gagné d'avance (obligé !). Idem pour "Carol Ann" qui, avec ses arrangements en slide, ne serait pas loin de sonner "sudiste". Bon, je fais attention à ce que je dis, car il y a pas mal d'Anglais qui n'aiment pas être assimilés au Southern Rock, ménageons donc les susceptibilités ! En tous cas, ce nouvel album de Thunder, même si il n'est sûrement pas supérieur à "Robert Johnson's Tombstone" (2006) ou "The Magnificent Seventh" (2005), n'en est pas pour autant inférieur. Ne pas décevoir ...c'est aussi ce qu'on apprécie lorsqu'on fait confiance à un groupe de Rock !
John Molet

John Molet