NIGHT RANGER
Live in Shibuya 2007 (Double Live CD)


 
En bouclant mes chroniques CD pour cette nouvelle mise à jour de RTJ, j'étais un peu déçu car je n'avais toujours pas eu l'occasion de me mettre entre les oreilles cet album Live de Night Ranger. Ho je sais... certains penseront sûrement que ce ne fut pas vital, certes... Sur le fond ils auront probablement raison, mais ayant un petit faible pour ce groupe depuis leurs débuts en 1982 et l'album "Dawn patrol", je me devais d'insister afin, au moins, de me faire ce petit plaisir, ce qui n'est pas forcément le cas pour chaque écoute ! Mon obstination fut très rapidement récompensée puisqu'un pote me proposa cet album à peine hors délai ! 
De la formation originale sont toujours fidèles au poste Jack Blades (basse et chant), Brad Gillis (guitare) et Kelly Keagy (batterie et chant) qui, pour la circonstance, sont accompagnés par les très bons intérimaires que sont Reb Beach (guitare) et Michael Lardie (claviers) qui remplacent les piliers originaux que furent Jeff Watson et Alan Fitzgerald ! En 2008 Night Ranger n'a probablement plus le même rayonnement qui fut le sien dans les années 80, principalement du fait que ce style de musique a subit une véritable déconsidération médiatique à la fin des années 90, et donc ne trouvant pas les supports adéquats pour se maintenir au Top, elle ne pouvait que décliner progressivement, mais malgré tout, si aujourd'hui le groupe est toujours vivant, c'est sûrement parce que la flamme ne s'est jamais totalement éteinte. Alors qu'importe si maintenant Night Ranger s'exprime de façon plus modeste, il n'en demeure pas moins un des plus grands groupes de Rock US évoluant dans ce registre, et puis ils sont malins les lascars, ils savent très bien que leur notoriété est resté quasi intacte au Japon, c'est donc très logiquement là-bas qu'ils sont allés enregistrer ce très bon Live ! 
Un Live qui démarre par "This Boy Needs To Rock/Highway Star", un titre de l'album Seven Wishes (1985) dans lequel sont glissées très astucieusement quelques passes d'"Highway Star" de Purple. Ça cartonne fort, d'autant que la prise de son est irréprochable. Suivent les grands succès de Nightranger comme "Sing Me Away" (qui me fout toujours autant de frissons), "Touch Of Madness" ou "Eddie's Comin' Out Tonight". Incontestablement, c'est toujours du super Nightranger !
Le deuxième CD commence par un des grands moments de cet album : Michael Lardie nous gratifie d'une pré intro pleine d'émotion et Kelly Keagy nous délivre un "Sentimental Street" que lui seul peut chanter avec autant de feeling chez Night Ranger. J'ai toujours été impressionné de le voir chanter en jouant dans le même temps certains contre temps à la batterie, sacré musico ce Kelly ! Toujours avec une tonalité acoustique, l'ambiance monte dans le public avec "Forever All Over Again" et "Goodbye" (purée, ils chantent vraiment bien ces mecs !). Et le plaisir arrive à son max avec "When You Close Your Eyes", "Don't tell me you love me" (le morceau qui me fit découvrir Night Ranger), et bien sûr l'inévitable "Sister Christian", encore magnifiquement chanté par Kelly Keagy. Cette belle soirée se termine logiquement par l'incontournable " You Can Still Rock In America"! Jeff Watson et son tapping à 8 doigts ne sont certes plus là, mais en matière de chorus de gratte, ça décoiffe encore sérieusement !
Grandiose !

John Molet