SAM MORRISON BAND
Turn The Page Tribute to the music of Bob Seger – 2008
http://www.sammorrisonband.com/


Si ces derniers temps je commençais sérieusement à rechigner à chroniquer les nombreux cover bands (particulièrement les innombrables reprises de Lynyrd Skynyrd) qui envoient gentiment leur CD au siège de Road to Jacksonville, j'avoue que là je fais une exception sans la moindre hésitation, d'abord parce que ce Tribute n'est pour une fois pas consacré au célèbre groupe de Jacksonville, et surtout aussi parce qu'il revêt une qualité d'interprétation et de production en tout point remarquable. Franchement, pour ceux qui apprécient Bob Seger, c'est assez impressionnant ! 

Alors évidemment j'en vois déjà certains se poser des questions du genre : "Mais Sam Morrisson Band n'est-il pas un groupe de Southern Rock à la base ...?" Hé oui, bonne question...que je me suis aussitôt posée moi aussi, et la réponse est affirmative : c'est bien le même groupe (à quelque chose près) qui sortit un album bien sympa baptisé "100 proof Southern Rock".

Alors que faut-il penser de ces différentes orientations musicales (encore que Bob Seger n'est pas forcément très éloigné du Rock Sudiste !)? Eh bien peut être que tout simplement que, lorsqu'on ne s'appelle pas Allman Brothers, Lynyrd Skynyrd, 38 Special, et quelques autres, il n’est pas évident de se faire un planning qui permette de faire jouer régulièrement les musicos, et comme une musique comme celle de Seger élargit sûrement le champ d'action, elle permet certainement de compenser et donc d'assurer un équilibre dans l'emploi du temps du Sam Morrison Band. En tous cas, à l'écoute de cette seconde vocation, on ne peut que donner raison aux intéressés, car c'est vraiment de la reprise ultra fidèle que nous propose la bande de l'oncle Sam, quinze morceaux parmi des plus grands hits de l'homme du Michigan, tous fabuleusement interprétés (on peut même s'y tromper à certains moments !), font de cet album une sortie assez intéressante malgré son manque logique de personnalité !

John Molet