CHRISTOPHE MARQUILLY
Rien n’est joué (2008 - http://www.marquilly.com/ )

Attendu depuis de longs mois, cet album enregistré par Christophe Marquilly à la fin de l’année 2007 sort enfin chez Bernett Records en ce mois de février, et c’est un vrai plaisir d’avoir enfin entre les mains ce cd fort justement appelé « Rien n’est joué ».

Christophe Marquilly, leader emblématique de Stocks et d’Outsliders, avait prévenu : il voulait faire un album solo, moins rock, plus personnel, et comme il le disait si bien il y a quelques mois, « s’il y a fracture avec le public, j’assume ».

Voilà donc quatorze nouveaux titres, tous composés par Christophe, et l’ambiance générale qui en ressort est celle d’un homme apaisé, calme et sûr de lui, mais en même temps inquiet des grands problèmes du monde et soucieux de l’équilibre entre l’homme et la nature. Car les textes sont au niveau de la musique, c’est à dire magnifiques et prenants.

Il y a aussi une grande influence celtique sur cet album, notamment sur les superbes « Rêve d’Irlande » et « A l’Ouest », les bien nommés. La guitare acoustique, délicatement soutenue par un son de violon et de cornemuse que l’on croirait venir de la lande bretonne, crée une ambiance délicate qui nous amène à rêver des grands espaces. On peut aussi sentir une sorte de souffle à la Rory Gallagher, lors des moments calmes de l’Irish Tour par exemple, venir soutenir la guitare de Christophe dans ses plus beaux passages.

Les nostalgiques de l’époque Stocks s’y retrouveront aussi, notamment par la puissance de « Je Refuse » ou « Villes en Sursis », que l’on dirait tout droit sortis de l’excellent dernier album du trio nordiste.

Il est à noter que Christophe est utilement et habilement soutenu par les excellents Fabrice Debels à la basse et Thomas Gonzalez à la batterie, musiciens efficaces qui permettent au guitariste de se sublimer.

Christophe Marquilly est un personnage à part dans le milieu de la musique en France : guitariste extraordinaire, excellent compositeur et parolier, homme intègre et soucieux des enjeux de la planète, il nous présente aujourd’hui un album empreint d’émotion et de maturité, un beau recueil d’ambiances rock, acoustiques et celtes, un livre ouvert sur ce qui se fait de mieux dans le genre dans l’hexagone.

N’hésitez pas à écouter ces quatorze titres qui combinent magnifiquement la force et l’intensité, ne soyez pas sourds aux messages que sa guitare transporte, et laissez-vous guider dans la profondeur de son jeu, un beau voyage vous attend !

David André