Jack PEARSON
Do What's Right (2008 - http://jackpearson.com/ )



Titles:
01 My Old Friend
02 Do What's Right
03 Sign Of The Times/Feel Like A Stranger Here
04 Everyday
05 I Feel All Right
06 Oh Glory How Happy I Am
07 I'm Not Crying
08 Find A Way

Personnel:
Jack Pearson : guitars, lead vocals
Dennis Wage : Hammond organ, keyboards, background vocals
Elizabeth Pearson : bass, background vocals
Doug Belote : drums

Presque dix ans après ses dernières productions, revoilà Jack Pearson, ex-guitariste de l'ABB pendant deux ans dans les 90's pour situer les choses, qui se signale à notre bon souvenir par cet album dans la droite ligne de l'esprit de son ancien groupe, où se côtoient unique reprise d'un classique du blues (“Oh Glory, How Happy I Am” du Révérend Gary Davis), nouvelles versions d'anciens titres ("My Old Friend", "I Feel All Right", "Find A Way") favorisant les longues plages d'improvisation, et nouveautés, au moins sur CD officiel. L'éventail des styles proposés est assez large puisque cela va du plus "primitif", avec des relents de gospel, (très bien) joué "dans l'esprit" ("Oh Glory How Happy I Am") jusqu'au jazz rock le plus complexe, en passant par un pur boogie bien enlevé, avec slide agressive et piano sautillant, avec lequel notre homme entame les hostilités. Autant dire qu'on est vite mis dans l'ambiance, et que la diversité des titres permet de mettre en évidence le fait que Jack Pearson ne soit pas qu'un excellent spécialiste du bottleneck. La versatilité de son jeu lui permet en effet de s'attaquer à toutes sortes de styles, ce qui semble être la moindre des choses quand on a été sélectionné pour tenir quelques guitares chez les Allman et consorts. Mais ici, point de duels de guitares ou de polyrythmie savante entre batteurs et percussionniste, le format restreint du groupe limitant par la force des choses ce genre de fantaisies, mais Dennis Wage propose une alternative tout à fait valable pour pousser son leader dans ses derniers retranchements. Pendant ce temps, une excellente section rythmique, où Mme Pearson évolue à la basse, assure souplement le tempo sur lequel peut venir se poser le chant honorable du leader.
Un bon groupe, vraiment, de bonnes compositions, tout ça forme un ensemble qui devrait beaucoup plaire aux musiciens et aux amateurs de l'ABB et de Johnny Neel.

Y. Philippot-Degand